Récit de voyage (13e épisode et presque fin )   15 comments


 

Désolée ! Je n’ai pas pu mettre la photo de Téhéran en 1850 avec le lien que Zéphirine nous donne dans son commentaire (seulement celle de 2000)

Avant-dernier périple  … 

« … Nous repartons le même jour, à 8 heures, en voiture.-  Elle est fort délabrée et avant de partir, j’en fais la remarque à mon guide ; je crains des accidents.

  Faire avec cette voiture 24 heures de voyage, cela me paraît impossible.  Enfin, comme il n’y en a pas d’autres, il faut s’en contenter.-  Les bagages suivent sur un chariot (tarentage).-

Vers 10 heures, patatras, un formidable craquement et nous sommes précipités par terre.  La voiture est complètement brisée, les 4 chevaux ont filé, emportant le cocher et l’avant-train.

 Adolphine pousse des cris.  Nous nous empressons de la relever et heureusement, il n’y a pas d’accidents graves ; notre bon génie veillait encore sur nous.  Adolphine est cependant assez fortement blessée au front et à la joue gauche.  Mais ne vous effrayez pas de cet accident, il n’en reste plus de trace.

Après être remis de nos émotions, nous partons à pied pendant 1 ½ h.  Enfin, nous trouvons une voiture fermée et nous filons à 2 heures.

 Nous arrivons, ce même jour, sans encombre à Téhéran à  10 heures du soir et naturellement, à cette heure, les portes de la ville sont fermées.  Malgré nos appels, on n’ouvre pas.  Alors, germe dans l’esprit de mon guide, une idée lumineuse ; il dit au chef de porte qui se trouve de l’autre côté de la porte que Mr Vincent, le nouveau secrétaire de la Légation de France désire rentrer dans la ville.  Des bruits de pas se font entendre et immédiatement la porte s’ouvre, nous livrant passage.  Les soldats nous saluent et voilà notre entrée à Téhéran….

 

Publié 8 juin 2009 par josydhoest dans Emotions

Tag(s) associé(s) :

15 réponses à “Récit de voyage (13e épisode et presque fin )

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Une bien belle histoire . Merci Josy !! Bisous

    J'aime

    Evelyne Beaudouin
  2. Lorsque je lisais le début du récit :" Nous repartons le même jour à 8 heures en voiture ", je me disais, comment cela il y avait déjà des voitures à cette époque ? Mais bon, l\’oncle parlait d\’une voiture hippomobile , bien entendu . ( l\’histoire se passe vers 1895, ne l\’oublions pas ) Les portes de la ville, comme au moyen age ! Quelle aventure, ce n\’était pas rien comme expédition !Merci de ce récit, ma chère Josy.

    J'aime

  3. Alors j\’ai eu raison de me décarcasser, lol!Ca vallait le coup de chercher une vieille photo de Téhéran et de voir l\’évolution en 150 ans environ.

    J'aime

    ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine
  4. C\’est vrai que je me suis attachée à ton oncle…ou plutôt au récit de ses aventures…Incroyable , un tel voyage et dire que maintenant, on fait tout un foin quand un avion a du retard!!!

    J'aime

  5. et bien quelle aventurec\’est époustouflantça y est voilà téhéranbisous josy

    J'aime

  6. Que de péripéties ! Enfin les voilà arrivés à bon port, sauf pour Alphonsine qui est un peu blessée, et sans doute bien effrayée. Ah ! le monde n\’a pas changé…..Un nom connu et c\’est " Sésame, ouvre toi ", mais je pense que ce sésame ils l\’avaient bien mérité. Dommage, le voyage est terminé, et merci, Josy de nous avoir régalé de journal de bord qui nous a donné une idée de ce que pouvait être les voyages à la fin du XIX° siécle et nous fait quand même réfléchir sur nos voyages à nous.

    J'aime

  7. ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine
  8. Non Fanfan! mais j\’ai des photos d\’époque ! je les mettrais après le dernier épisode qui sortira sans doute demain . Merci à vous toutes et tous

    J'aime

  9. Quel dommage, on arrive bientôt à la fin du récit ….. il n\’y a pas d\’autres feuillets cachés dans le fond de la malle….???????

    J'aime

  10. ah, pour être délabrée la voiture….elle l\’était;ça me fait penser à la 2CH .de Bourvil avec De Funès!!!!Certes pas rigolo, pour ce couple d\’autant plus qu\’Adolphine a été légèrement blessée!!!!!!!!!!!!Idée géniale du guide……..ah, les relations!!!!!!! Faut utiliser quand besoin est…………….

    J'aime

  11. Oh! le pistonné. Enfin, après de telles aventures, lui et son épouse l\’avaient bien mérité.

    J'aime

  12. et le tour est joué! quelle équipée!!!!bisous josy!!

    J'aime

  13. Il y avait déjà des "passe-droits" à cette époque !

    J'aime

  14. Beh voilà! suffisait de dire \’\’Mr Vincent, nouveau secrétaire de la Légation de France\’\’….et du coup, on ouvre directement, vous livrant passage….(il est génial le guide) Quel fameux récit Josy… et pour la dactylo, bon entraînement…..A la prochaine…Bisous

    J'aime

  15. Par le Grand Vizir et son harem, quelle entrée !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :