Atelier de Ghislaine mots en aire !   24 comments


Il s’en était fallu de peu pour que le maire biliaire, à la mine patibulaire,

ne rencontra, dans la clairière, monsieur le vicaire

Il souffrait de maladie, non pas imaginaire mais pulmonaire, il était venu ,

non pas cueillir des airelles, mais cracher des glaires.

(Je n’ose pas m’imaginer le sort de ce missionnaire

s’il avait vécu à l’ère glaciaire. )

Ceci dit,

c’était le seul moyen efficace pour se faire clairement entendre ,

du haut de sa chaire, par ses rares paroissiens composés de deux centenaires,

quelques militaires, de nombreuses grenouilles de bénitier

et de très rares de prolétaires sans salaire

venus, comme chaque dimanche,écouter les correspondances épistolaires

contenues dans le bréviaire .

 

J’allais oublier Hilaire, qui n’avait plus l’âge scolaire

Ce légendaire visionnaire, était autrefois mercenaire

pas du tout protestataire .

Il était originaire du Caire , né sous le signe du sagittaire,

 

Il venait à tous les offices en respectait le protocolaire.

 

Mais pourquoi donc l’ai-je oublié ???

A titre documentaire,

je vous dirai,

pour me faire pardonner,

que cet homme, qui faisait tout pour plaire ,

était un être solitaire.

 

L’imaginaire me fait, à présent, défaut, donc je vais me taire

et boire une eau calcaire

 

 

 

 

 

 

Publié 4 novembre 2012 par josydhoest dans Ateliers d'écriture

Tag(s) associé(s) :

24 réponses à “Atelier de Ghislaine mots en aire !

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Bonjour Josy
    Bravo j’ai bien aimé ton texte et te souhaite une agréable journée
    amicalement

    J'aime

  2. Pingback: Les Récapitulatifs de la semaine 14 année 3 « Le Temps Des Mots Chez Ghislaine

  3. zut je n’irai pas chercher des iarelles dans ce coin là, des glaires beurk … beurk … (rire)
    bonne soirée
    bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

  4. Deux conseils, ne crache pas par terre quand il gèle tu vas glisser et pour l’eau calcaire tu vas boucher ta tuyauterie 😉
    Bonne semaine.

    J'aime

  5. N’oublie pas ensuite de prendre un comprimé de Calgon ou tes tubulures vont s’entartrer ! 😀 Si j’étais l’a esse que je crois être quelquefois, je brAIRais d’ aise après la lecture de ton texte. Bisous JOSY.

    J'aime

  6. Bonjour Josy,
    Je vois que tout le monde se met à l’ère des mots…..
    Moi pas trop la tête à écrire trop de pensées noires, et dire que je dois attendre le 20 nov. pour voir ma psy cela vat être long…
    Je te souhaite une bonne semaine,
    gros bisous lointains.

    J'aime

  7. et non tu n’as pas une semaine de retard !!! je publie le vendredi et je clos le jeudi soir chaque semaine

    J'aime

  8. whaouuuuuuuuuuuuuuu Josy Bravo, 32 AIRE si j’ai bien compté !!!!!!!!!!
    et l’histoire se tient et me plait !!!!!!! Merci josy et je suis toujours ravie
    de t’avoir dans mon atelier car j’aime à te lire………..
    Tu ne voudrais pas toi aussi faire un atelier ??
    Je sais que tu faisais les concours photos, j’ai participé 2 ou 3 fois
    mais malgré que j’aime prendre des photos, je n’ai pas été perseverente……..
    Je t’embrasse de mon sud tres pluvieux

    J'aime

    • Tu sais, mon amie très chère, l’atelier qui me tenait vraiment à coeur, sans délaisser le tien, était le concours-photos … Mais j’aime pas « embêter  » ceux et celles qui se sont incrits à se sentir obligés … Donc, je laisse chacun adhérer à ce qui lui convient le mieux … C’est aussi vrai que je me sens « orpheline » sans les délires que ce concours apportait … Peut-être un jour, lorsque je me sentirai mieux de « corps et d’esprit » reprendrai-je dans les bras mon « bébé-concours » sans oublier le tien … Merci à toi de créer des liens entre nous tous et toutes … Je t’embrasse d’un petit coin de France où lentement, je reprends goût au reste de vie qui m’est imparti… Depuis plus d’un an, mon coeur divague … il a mal de ne plus trouver ses « marques » … Le temps arrange bien des choses dit-on … Donc, je fais confiance au temps Question de survie … Bien à toi et à mes amies fidèles … Merci, vous me soutenez dans ma lutte

      J'aime

    • Loll j’en compte 33 – comme le médecin quand il vérifie mes bronches … « dites 33  » … Et puis il soupire et me dit … Va falloir approfondir les examens …

      J'aime

  9. Oh ! J’aime, j’aime, j’aime Josy … ton texte a vraiment eu le don de me plAIRE et de me satisfAIRE tu sais … bonne et douce soirée pour toi ! Bisous.

    J'aime

  10. Et dans mon commentaire, je dirais que tu as su nous satisfaire, sans avoir recours à un quelconque livre de grammaire !
    Bravo Josy et plein de bises !

    J'aime

  11. Ce vocabulaire n’est du tout pour me déplaire! bravo!
    bisous amicaux

    J'aime

  12. Tu n’en as pas l’air…mais tu sais y faire , ça c’est clair! Bises et à bientôt!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :