un petit coin de paradis – suite n° 2   21 comments


Avec l’année finissante arrivaient les fêtes et la joie de les célébrer en famille, là-bas non loin de mon coin privilégié.

Aller à la rencontre du vent, monter cette dune, sans caillebotis, parsemée de branchages coupés. Voilà ce que, par un jour froid d’un 31 décembre, je fis.

Photo  La Jenny 2010 vacances 031

Ma solitude apaisée, mes pas retrouvaient les sillons de la vague descendante. Amusée, je gravais mes empreintes sur ses traces ondulantes délaissées, pour peu de temps, sur le sable humide.

IMG_4531
Au gré de mon envie, je cherchais ce que l’océan y avait déposé et je savourais un plaisir simple lorsque je trouvais quelques beaux spécimens de souches, galets ou coquillages.

IMG_4529
La plage était presque déserte. Un couple emmitouflé avait fait d’un tronc d’arbre échoué, un banc de fortune. Leur chien, ivre de cet immensité, s’amusait, sans mesure, avec une pomme de pin égarée.
A cette joie-bonheur, je me laissais toute entière face au grand large. Seul comptait l’instant … et l’heure, ainsi, s’égrenait.

Une voix surprit mes rêveries et mon errance :

– « Alors, on cherche des trésors ? »

Je  regardai mon interlocteur. Il n’était pas grand. Le capuchon d’un manteau trop large, gris et rapé, lui couvrait la moitié du visage; seule une bourrasque de vent m’en dévoilait, par à coup, son contour. Les empreintes, bien visibles, d’une varicelle ancienne éclaboussaient ses joues et, pour couronner le tout, une large tache de lie de vin lui mangeait le côté gauche de la face. Un sac, descendant de l’épaule, lui cachait les mains.

D’où avait-il surgi ? peut-être des Tours de Notre Dame .

Je constatai, rapidement, qu’autour de nous, la plage était déserte ; seul un groupe imposant de mouettes prêtes à l’envol , nous guettaient.

IMG_4464

033
Décidément, je ne changerais jamais, l’espoir d’une belle découverte m’ordonnait d’aller de plus en plus loin et voilà, j’étais bel et bien seule avec cet inconnu.
En riant pour cacher ma vague inquiétude, je lui répondis, assez froidement :

– oui.
– Moi aussi dit-il !

A cet instant, sa main, couverte d’une mitaine, plongea dans le sac et , heureux, il me montra sa récolte de coquillages ,tout à fait, ordinaires.

Je fis de même. Émerveillé de mes découvertes, je vis dans son regard l’envie de les posséder.

Je le saluai et, un peu trop rapidement, lui formulai mes bons vœux.

Nous repartîmes chacun de notre côté, lui continuant sa balade, moi rebroussant chemin.

Mais voilà que mon désir de faire plaisir se dit insatisfait et je culpabilise ! Je vais l’appeler,lui offrir ce que la mer a déposé à mes pieds .

turitelles

Je me retourne. Mais déjà ses pas, les miens, nous avaient séparés deux fois trop vite. Seul, l’horizon devenu gris me renvoyait une tâche sombre dans le lointain.

La fin du jour naissant, mains en poche protégeant ma récolte, je me hâtai vers l’âtre où les miens, pas trop inquiets, m’attendaient.

IMG_4548

 

C’est ainsi, que je fis la connaissance du majordome !.

21 réponses à “un petit coin de paradis – suite n° 2

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Pingback: PHOTO DU MOIS # 3 – Thème: Qu’évoque pour vous l’Océan? | On ne voit bien qu'avec le coeur !

  2. Bonjour Josy,
    J’avais mis mon commentaire ailleurs, peu importe, j’ai lu le début ainsi que la suite, et me voilà attendant de lire la suite et de son majodorme. Les photos sont superbes 🙂 tu es une pro, j’admire. 🙂

    J'aime

  3. Joli texte am chère Josy ! Tu nous avais caché ce don de l’écriture. en te lisant, je me suis revu, seul, sur la plage et face à la mer, immobile pour contempler l’océan et la lumière qui joue sur les flots.
    La description de cette balade solitaire et de ta quête de coquillage fait penser à un petit retour en enfance. A la lecture, on croit voir devant soi un tableau impressionniste fait de petites touches que tu places ça et là.
    Puis soudain … une rencontre. Cette façon d’annoncer ta découverte du majordome et la description que tu fais de lui nous permet de l’imaginer facilement.
    Je vais aller lire la suite et savoir peut être si ce majordome sert en livrée, se prénomme Alphonse ou Norbert et s’il possède la classe des majordomes qui ont servi dans les grandes familles.
    Bisous chère amie bruxelloise.

    J'aime

    • Si tu as le courage de me lire jusqu’au bout (et je n’ai pas fini les suites 🙂 ) tu pourras mieux connaître le coin , mes péripéties et le majordome. Quant à l’écriture … elle est quelque peu simpliste (c’est ce que je constate en me relisant … ) Qu’importe si je ne décris pas les choses avec des mots savants (que je ne connais pas dailleurs … Je raconte comme si j’avais des enfants autour de moi … Au fait, vu mon âge, vous pourriez tous et toutes être mes enfants 🙂 bisous et à tout bientôt … Suis occupée à écrire la suite de la suite

      J'aime

  4. Comme j’aurais aimé être avec toi, je suis une fille de la mer (un poisson , bien entendu).J’y ai passé une grande partie de ma vie .Et quand je nage , c’est très loin au large , seule, pour contempler la côte. Alors là, c’est une osmose avec cet élément: le temps s’arrête.
    Quelle chance tu as…et comme tu le décris avec talent!
    Bises
    dan

    J'aime

  5. Bonsoir Josy,
    bravo pour le majordome et pour les belles photos qui l’agrèmentent..
    je te souhaite un bon 1er mai, bisous du 27.

    J'aime

  6. J’aime beaucoup et le texte et les photos, l’atmosphère est fascinante . Pour l’ amoureuse de la mer que je suis je n’ai pas résité un moment , je me suis laissée emporter , merci
    Bisous

    J'aime

  7. photos sublimes et texte digne d’un recueil de poésies…tout y est pour faire un beau billet que j’apprécie beaucoup !
    bon premier et gros bisous ma JOSY

    J'aime

    • Le Porge , je sais que tu connais 🙂 Merci Lili ! Je parie que tu vas courageusement suivre mes délires vécus au village de la Jenny Gros bisous, je suis occupée à faire le portrait de famille pour le concours-photos

      J'aime

  8. Très belle réinterprétzion et les photos sont superbes, bises et bon week end prolongé.

    J'aime

  9. j’aime particulièrement cet article
    tout me parle…
    la mer tu sais que je l’aime, les découvertes,les rencontres qu’on peut faire parfois et qui restent…
    le questionnement sur soit, et ces magnifiques clichés que tu nous offres encore
    merci ma Josy et énormes bisous à toi

    J'aime

  10. A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

  11. Je reconnais, tu avais déjà écris cela, non ? Peut importe, c’est bien de re lire de temps à autre.

    J'aime

  12. Mais tu as tous les talents!
    Bises romaines

    J'aime

  13. j’aime particulièrement ce récit fort bien illustré, bises

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :