Mon petit coin de paradis … suite 5   9 comments


(Si vous ne vous souvenez plus de ma dernière phrase … voir le billet précédent !)

*    *    *   *

Le premier est grand et svelte, encore jeune aux cheveux retombant en queue de cheval sur la nuque.
Ils passent non loin de moi et je reconnais, dans le second, le visage ingrat du « majordome ».

Courant vers l’océan, ils n’ont d’yeux que pour lui.
Le « jeune » s’arrête aux premières vagues, tandis que le second plonge dans une eau à 16 degrés. Après quelques brasses, il décide   de rebrousser chemin.
D’ où je suis, j’entends L’homme, resté sur la plage, lui donner l’ordre de nager plus loin.
Hésitant un instant, il obéit.

A l’appel du « maître » il revient auprès de lui.

. S’en suit d’interminables manifestations « loufoques » commandées par le « maître »et  exécutées par le majordome.

L’exhibition terminée, il indique, d’un doigt volontaire, le chemin du retour et remontent, rapidement, le sentier abrupte.

Les quelques spectateurs involontaires se questionnent, se regardent. Les murmures et les rires, gênés, fusent. Je ne parviens pas à sourire, ce spectacle me laisse un goût amer.

Plus décidée que jamais, je me promets d’y retourner dans la soirée. La lueur du jour finissant guiderait encore mes pas et permettrait à mon regard de balayer discrètement, les habitations entrevues hier soir.

blog un coin de paradis (2)

 

* * *

Le chemin est plaisant à parcourir.
L’arbousier, le genêt des teinturiers, l’ajonc commun et quelques bambous l’embellissent de couleurs chatoyantes. Quelques fleurs sauvages s’y sont éparpillées, au gré de leur fantaisie.

pour le nouveau blog2
Ici et là, des bécanes se reposent sur leur porte-vélos ou, plus négligemment sont posées près des billots de bois de chênes coupés.
Sous mes pas craquellent les aiguilles du pin sylvestre; elles forment un parterre où des pommes de pins rongées par les écureuils le jonchent. Certaines, grosses et bien ouvertes par la chaleur, ont été déposées dans des corbeilles de fortune faites en treillis rigides ; d’autres encore, par un rangement organisé, délimitent le chemin.

La porte est grande ouverte

Non loin de moi un arrosage automatique s’est mis à fonctionner.

La-bas, un homme bichonne, avec minutie, une voiture luxueuse dont l’immatriculation est étrangère. Je pars dans sa direction et, sans grande surprise, je reconnais l’homme vigoureux de la plage au visage ingrat d’un certain majordome. Comment vais-je l’aborder ? Je vais lui parler du temps ou de la lune déjà présente dans un ciel encore bleu.

– Que venez-vous faire ici !

Lentement, je me retourne. Je n’ai pas entendu ses pas feutrés derrière moi. Nos regards se croisent, ses yeux d’un bleu gris acier me dévisagent, je découvre un visage froid, les cheveux tirés, noués en queue de cheval tombant sur la nuque .

——————– SUITE prochainement … (si vous le voulez bien!)

9 réponses à “Mon petit coin de paradis … suite 5

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Ah ! Voici l’épisode 5. Et dire que tu juges ne pas savoir écrire. Et bien c’est vraiment bien décrit, je m’y croirais. Les plantes et les fleurs, ton ressenti, je suis dans l’ambiance.

    J'aime

  2. Ah je découvre avec grand plaisir ce billet , tu nous distilles les informations de main de maître, ton récit est vraiment excellent . L’intrigue est amenée avec art , un grand bravo pour l’écriture et pour l’illustration .

    J'aime

  3. Voilà un épisode qui retient toute l’attention du lecteur. La lecture est entretenue par la description du paysage mais encore plus par celle de cet étrange spectacle qu’offrent les deux individus. On peut même s’interroger sur la relation qui existe ente les deux hommes : une relation de dominant à dominé. L’un semble être soumis à l’autre et le craindre.
    Tu laisses planer toutes les hypothèses et la possibilité au lecteur d’imaginer ce que peut être ce duo. Il y a en filigrane comme une aventure policière, un ton de roman policier avec enquête à la clé.
    La fin de cet épisode maintient fort bien le suspense et pousse le spectateur à s’interroger sur cet homme qui apparait comme inquiétant.
    Je fonce lire la suite des fois que tu serais tombé sur un richissime mafieux russe ou sur le directeur d’une asile psychiatrique..? »

    J'aime

  4. tes photos sont décidemment à elles seules un beau coin du paradis
    merci pour le partage et gros gros bisous de cœur à toi ma josy

    J'aime

  5. Le coin est joli mais cet homme a besoin de mettre un sourire sur son visage, tu vas bien nous l’apprivoiser.
    Bises

    J'aime

  6. Bonsoir Josy,
    bravo pour les créations, je te souhaite un bon mercredi,
    bisous Patrick.

    J'aime

  7. Certainement, Josy, que je le veux bien … douce fin de ce jour à toi,
    Bisous.

    J'aime

  8. flûte tu me laisse sur ma fin!!bises et à + tard

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :