MON PETIT COIN DE PARADIS ..SUITE 9   17 comments


(vous vous souvenez de la chute du « majordome » ) ? Alors c’est la suite …

 

 

– Je vais ouvrir le coffre de la voiture afin d’y installer votre vélo.

Je m’exécutais, en parlant, tout en le regardant. Il allait me dire non, cela se voyait comme nez au milieu de la figure.

 

– Allez, j’insiste, tout est déjà prêt. Ne perdons plus de temps. Votre communauté va s’inquiéter !

Tout en ramassant ses emplettes tombées de la besace, il hésitait encore.

– Je ne veux pas vous causer de soucis. Mais j’accepte si vous m’arrêtez un peu avant l’entrée du village. Votre aide doit rester discrète.

La clim soufflait un air frais envahissant l’habitacle ce qui masquait, quelque peu, l’odeur de transpiration de l’homme.

Assis à mes côtés, je pus constater qu’une tâche sombre se dessinait sur son pantalon, juste à l’endroit du genou.

 

– Il va falloir soigner cela.
– N’ébruitez pas cet incident, je vous prie. Merci pour l’aide !

Ce furent les seules paroles échangées durant le trajet.
Arrivés à une courte distance du portail du village, je stoppai le véhicule. Il descendit en claudiquant, prit ses emplettes se pencha vers moi et me tendit la main. La poignée était ferme, juste en dessous du seuil de l’écrasement des doigts. Je n’oublierai pas l’intonation de sa voix lorsqu’il me confia :

– Communauté ? Connais pas !

Il me dit ces mots avec une froideur ironique dans la voix.
Une interrogation incrédule, glissée dans mon regard, voulu le dévisager mais déjà quelques mètres le séparait de moi. Je me laissai devancer encore un peu plus ; je remis le moteur en marche et me dirigeai à l’aise vers la barrière électronique. Je trouvai rapidement la carte magnétique qui me permettait l’accès de l’entrée ; un gardien de fonction, job d’étudiant, me lança un geste de bienvenue.

 

_32

17 réponses à “MON PETIT COIN DE PARADIS ..SUITE 9

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Plus on avance dans cette histoire et plus on sent que cet homme a peu. Il craint quelqu’un. Sans doute celui qui le faisait faire l’idiot sur la plage et qui t’avait rabrouée lorsque tu te trouvais à proximité de chez lui. Le fait que cet homme à vélo ne veuille pas être vu en compagnie d’autres personnes et qu’il annonce ne pas connaitre le terme  » communauté » en dit long sur le stress que semble ressentir. Cet homme qui parait épié, surveillé et aux ordres.
    Un récit court mais qui incite à aller voir la suite.
    J’ai attendu que tu en mettes plusieurs pour lire ces chapitre comme on lit un livre. Voilà qui promet …Bisous Josy.

    J'aime

    • Tu ressens et décris la situation avec la même sensibilité et les mêmes interrogations que j’ai eues lorsque j’ai vécu cet épisode ! Bisous Yann !
      Allez, je vais essayer d’en mettre encore quelques-uns avant mon départ en vacances … Mais où va donc notre chère amie belge c’est ce que tu dois te dire à l’instant où je te réponds … Et bien … Devine !!! 😀

      J'aime

  2. Je vais tout reprendre depuis le début car j’ai raté un certain nombre de billets .
    Bonne journée Josy
    Bisous

    J'aime

  3. Bonjour Josy,
    merci de ce billet, je te souhaite une belle journée, chez moi c’est grisaille grrr,
    je te donnerai plus d’infos via un mail.
    bisous amie du nord
    Patrick.

    J'aime

  4. Dans le prochain épisode, je ne parlerai pas du « Majordome » …. Mais c’est à lire quand même afin que vous puissiez connaître les « acteurs » de mes bafouilles … Mais n’ayez crainte, vous apprendrez à cerner notre « homme » … Et d’autres aussi comme : le pêcheur … le « Général » … etc … Merci à vous d’être à mes côtés sur les côtes de l’Atlantique …

    J'aime

  5. ohhhh quel mystère, j’adore!!!!
    pourquoi la discrétion???? il y a t-il quelque chose la dessous
    est-il un riche prince héritier???? un sultan venu incognito????
    et cette poignée de main si ferme, est pourtant signe de franchise, de quelqu’un qu’il sait où il va!!!
    mais la rencontre avec ma Josy l’a sans doute remué!!!! hi hi
    vivement la suite….. et bisous de cœur à toi

    J'aime

  6. là c’est la fierté du bonhomme en jeu!bon !!vite la suite!!j’ai l’impression de retourner 53ans en arrière lorsque notre institutrice nous lisait »la gloire de mon père » et qu’on attendait impatiemment le samedi suivant pour la suite!!bises++

    J'aime

  7. Ca me fait penser aux esclaves des temps modernes qui sont exclus de notre sociète, il ne peut pas accepter l’aide, c’est ce que ton texte me renvoie comme image.
    Bises

    J'aime

  8. Deux mondes… Avant et après la barrière! Bise bruxelloise ensoleillée!

    J'aime

  9. une barrière électronique qui fonctionne, ohhhhhhhhhhh cela existe, je blague bien évidemment, bisous du matin

    J'aime

  10. Oh ! … mais … alors … bonne nuit Josy suivie d’un agréable lundi !
    Bisous.

    J'aime

  11. Tape fort et juste ! la bise du Nord !!! je file au lit également

    J'aime

  12. le mystère s’épaissit ! Bisous, je fille au dodo, il y a du sport prévu pour demain matin. Mes trois partenaires de tennis m’attendent à 10h ! Trois messieurs qui me font le plaisir de m’accepter dans leur équipe ! 😉 Pendant ce temps, Jean fera la cuisine, il sait que je suis affamée quand je reviens ! 😀 Bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :