MON PETIT COIN DE PARADIS …11e EPISODE   6 comments


….

– Rassurez-vous, je suis prudente, l’eau est trop froide pour que l’on s’y baigne.  Ou alors , jamais seule …

 

 

Fabienne et moi

 

 

– Un bateau de pêche a trouvé dans ses filets un corps sans vie, un vacancier disparu depuis plusieurs jours. Il avait dit aux siens qu’il partait se balader !

Il avait dit vrai, c’était le père d’une amie de ma fille. L’évènement malheureux avait ému le village entier.

Je n’insistai point sur ce pénible sujet. Je fis diversion en lui montrant ma nouvelle trouvaille. Il la prit délicatement.

 

turitelle

– Cette turritelle est belle !
Il étudiait de près chaque tour, la caressait délicatement. Elle est complète, me dit-il. Voyez  là, à son axe d’enroulement, elle porte encore sa coquille embryonnaire arrondie !

Oufti, il m’apprenait quelque chose !Une coquille embryonnaire arrondie !

Je penchai la tête vers le fossile. L’ongle court et net de son index me désignait ce que je voulais voir. Désormais, je vérifierai plus attentivement mes découvertes.

– Possèdent-elles toutes cette particularité ?
– Pour les gastéropodes, oui… mais sur une coquille trouvée, le sommet est souvent absent.

Je me promis d’examiner ses remarques, dès mon retour, dans le guide des coquillages marins qui avait pris place dans la bibliothèque mais dont je n’avais feuilleté que quelques pages.

– Vous pouvez garder ce spécimen, je vous en fais cadeau !

J’avais dit cela spontanément et je le regrettais déjà. Quelle idiote j’étais, je priai  donc  Neptune pour qu’il n’accepte point cette merveille.

 

pour coin de paradis 031

Contrairement à mon attente, il me remercia. Regarda le cadeau, le fit rouler lentement entre les doigts, puis…  d’un geste brusque le lança, loin, dans l’océan.   Si loin que mon regard, pourtant alerte, ne put se poser sur le point de chute.

Les mots me manquaient, pourquoi cette attitude. Je n’eus pas le temps de lui demander que la réponse arrivait ironique et cinglante à la fois.

– Ce cadeau, je peux donc en disposer à ma guise ! Qu’il repose là où il était avant sa découverte !

Le visage déconfit, je le laissai sur place en le saluant froidement. J’étais en colère, je ne comprenais pas mon attitude, quelle mouche m’avait piquée pour offrir un coquillage auquel je tenais tant. Je laissai mes pas diriger mon retour. L’esprit encore tout perturbé par ce qui venait de se produire.

Plongée dans mes pensées, je sursautai, une bestiole avait pris mon dos pour reposoir. Je tentai de l’en délogeai, mes doigts ne trouvèrent point l’importun attendu mais bien une plume.

6 réponses à “MON PETIT COIN DE PARADIS …11e EPISODE

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Etrange bonhomme qui se sépare du cadeau que tu lui as fait sous tes yeux ! Quel rustre ! Un manque de savoir-vivre total. Il aurait pu avoir la délicatesse de le garder avec lui et de s’en séparer une fois toi partie.
    Je comprends ta désillusion et ta colère. Cette fois ci, on bon coeur t’a été fatal.
    Je t’avouerai que si j’avais été un passionné comme toi, je me serais contenté de lui montrer ce coquillage et l’aurais bien gardé pour embellir ma collection.
    Qui sait, l’océan te rendra peut être le même cadeau en plus beau ?
    Un récit bien écrit pour nous décrire avec détails les objets de ta passion de collectionneuse ; l’amour de l’océan semble même s’étendre jusque dans ta vitrine à la maison.

    J'aime

  2. Le coquillage est reparti à ses origines, dommage pour ta collection.
    Il est dangereux l’océan et froid c’est bien vrai, ici la Manche est très froide aussi, je vois de parents y mettre des petits et après ils les exposent en plein soleil, ça me fait peur.
    Bon dimanche.

    J'aime

  3. Toujours aussi bien écrit, ton récit… Et riche en rebondissements! Bise d’ici jusqu’à demain, chère presque voisine. À bientôt… De là-bas.

    J'aime

  4. Bonjour Josy,
    que vois des corps nus sur ta page,la vie est parfois même souvent ingate….
    Bravo pour le partage, toujours d’aussi beaux montages…j’adore la mer dès que mon statut de futur retraité sera confirmé, je pense me rendre dans le sud ouest surement soit en septembre ou octobre mais pas dans les périodes estivales, je n’aime pas le monde…hier j’ais été sdurpris un frelon était rentré dans ma maison grr à tort car je me suis empressé de le tuer, j’aime pas ses grosses bêtes grrr..
    je te souhaite un bon dimanche de Pentecôte, prend bien soin de toi et j’espère que tu auras du soleil
    gros bisous du 27
    Patrick.

    J'aime

  5. Oui, la prudence est de mise, en effet ! Toute une manière de recevoir un cadeau hein ! Spécial ce bonhomme n’est-ce-pas Josy … bon dimanche de Pentecôte !
    Bisous.

    J'aime

  6. Bizarre une attitude qui incite à penser que cet homme a une philosophie bien à lui .
    Tu me fais envie avec tes photos d’océan je commence à avoir une sérieuse envie de plonger dans l’océan même froid !
    Bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :