MON PETIT COIN DE PARADIS…. DERNIER EPISODE   10 comments


 

 

 Il m’avait confié, dans un murmure tremblant, ….qu’il était un « enfant adopté » par un couple désespéré de ne point avoir pu procréer. 

Il fût la consolation et le bonheur de ces personnes jusqu’au jour où la nature, un peu tardivement, exauça leur souhait .

Il avait 10 ans … et un frère dans les bras (je dirais sur les bras).Il se disait redevable à cette famille trop tôt disparue. Au chevet de sa mère adoptive il avait promis de veiller sur l’adolescent qu’elle laissait trop tôt sans arme pour évoluer dans la vie. Mais, lui, mon majordome, était devenu le souffre douleur de cet enfant roi.  

 

 

Je mis la turritelle à mon cou et me précipitai dans les vagues fortes et puissantes que l’océan d’une fin de jour m’offrait. Impossible de nager, une vague plus forte me fit perdre pied, je bu la tasse et sans plus attendre je regagnai le sable ferme.

Portant la main au cou je constatai le désastre, l’océan avait repris « ma » turritelle !

  Elle continuerait, dans les vagues,    sa valse interrompue par mon désir de la posséder.  Elle avait vécu un moment dans le monde des humains dont je n’avais été que « le passeur » … Ah que oui ! J’aurais aimé connaître certains secrets … Mais voilà un coquillage ça ne parle pas.  Il vous apporte simplement la chaleur du soleil, les perles de sable, la force des vagues la beauté de l’océan. Il transmet, avec sa délicatesse, ses aspérités, ses blessures une page de sagesse qu’il faut décrypter. Ma turritelle m’avait apporté tout cela et plus encore … un lien invisible avec le majordome.

 

Me reste donc les étoiles … qui, elles, resteront dans cette immensité du ciel d’un bleu profond, je monterai dans le  grand chariot… Peu étonnée, je retrouverai le majordome   et reviendrai dans ce temps que j’aurais aimé retenir …

 

image prise sur le net

image prise sur le net

                    

 

 *   *   *

Avant de sécher ma plume, de refermer l’encrier,

Je dois encore vous dire que ce récit, sur fond  de composition photos, de senteurs d’embruns et d’immortelles, a été mis  en musique par un célèbre duo. J’ai nommé Réalité et Imagination.

 

pour coin de paradis 028 (2)

Je fais confiance à votre perspicacité pour trouver  la propre partition écrite par chacun de ces compères.

 

Je dirai donc la formule consacrée   : « Que toutes ressemblances avec  certains personnages ne sont que les divagations  de mon esprit jongleur.  

 

 

 le mot FIN 

me laisse encore le temps de partager,

avec vous, cette citation qui me ressemble tellement !

 

« Il me semble que je n’ai jamais été qu’un enfant jouant sur une plage, m’amusant à trouver ici ou là

un galet plus lisse ou un coquillage

plus beau que d’ordinaire,

tandis que, totalement inconnu,

S’étendait devant moi le grand océan de la vérité. »

 

Isaac Newton.

 

 

 

coquillages4

2008-04-27

Publié 6 août 2014 par josydhoest dans aux amis du net !, Récits, vacances et photos

Tag(s) associé(s) : ,

10 réponses à “MON PETIT COIN DE PARADIS…. DERNIER EPISODE

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. « Merci », tes textes pansent les blessures de l’âme, en permettant de d’évader d’une vie qui n’a plus aucune saveur. Ecris un livre qui laissera une trace indélébile de ton passage sur cette terre, pour les êtres qui t’ont aimée, et que tu as aimés.
    Bises
    Dan
    PS: Même si je n’écris plus , je vous lis…

    J'aime

  2. j’ai vu un téléfilm qui avait la même thématique, l’adoption puis l’arrivée dun enfant naturel et l’enfant adopté délaissé, je sais que ça arrive aussi dans la vie mais quelle tristesse et surtout quelle honte.
    Ca me fait penser à ce couple qui a « utilisé » une mère porteuse dans un pays étranger au leur et ils ont laissé à la mère un des jumeaux parce-qu’il était trisomique.
    Bises et bonne journée.

    J'aime

  3. Ta musique intérieure est bien belle Ma Josy, ta réalité et ton imagination en accord parfait avec le bruit de la mer,tes mots répondant aux vagues, le tout sur la plage de tes photos magnifiques, je me suis prise au jeu de te lire durant tout l’été et je viens te dire merci pour ce joli partage. Je t’embrasse bien fort Ma très chère Josy.

    J'aime

  4. Superbe fin à laquelle je ne m’attendais pas. Ainsi ce majordome était e frère d’un fils unique qui s’est comporté en enfant gâté et n’a jamais eu de reconnaissance pour cet autre frère qui l’a aidé à grandir et à devenir u n homme.
    Un fils unique qui n’a même pas eu de reconnaissance.pour celui qui lui a sûrement sacrifié sa vie. Un fils unique qui a dû lui répéter que lui était le vrai fils et le seul propriétaire des lieu. Un fils qui a dû rappeler de nombreuses fois au majordome la promesse qu’il avait faite à sa mère jusqu’à le considérer comme un simple valet et non un frère.
    Cette turritelle, à l’image du majordome, a disparu dans les flots mais elle t’a permis de te replonger un peu dans le passé.
    Comme tu l’écris si justement, il te reste les étoiles que vous avais admirées, étoiles qu’il a rejoint pour un repos bien mérité et où il a trouvé enfin la sérénité après avoir dû penser qu’il avait rempli sa mission et accompli son devoir comme promis à sa mère.
    Ce majordome, viendra un jour, tardif, où tu le retrouveras mais il te reste la mer, cette plage et la voûte céleste pour te souvenir de lui.
    Et tandis que tu penses à ton majordome disparu, Francis en guise de bar ramène un cadavre… La mer est belle mais elle peut être cruelle parfois.
    Joli récit que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et dont j’ai guetté chaque épisode pour connaitre la suite. Un récit qui a su intelligemment mélanger sentiments, amitié,, amour de la mer et descriptions très picturales du rivage et des couchers de soleil. Bisous madame Josy.

    J'aime

  5. Tu m’as fait voyager près de ton océan , partager émotions et sentiments…
    Merci pour ce que j’ai lu aussi entre les lignes! Bise , chère presque voisine!

    J'aime

  6. Je n’ai pas suivi ce  » coin de paradis » depuis le début , j’étais chez ma soeur , donc pas toujours sur l’ordi …je sais seulement que tu as l’âme d’un écrivain , tu sais si bien narrer ce que tu ressens , c’est très beau ma JOSY , tu as beaucoup d’imagination …j’avoue que je n’ai pas trop eu le temps de reprendre au début ce joli roman que tu as si bien écrit …de plus n’ayant pas suivi la trame , je ne sais que dire d’autre que ton écriture est très romantique et imagée !…..excuse moi encore !…tes photos sont aussi superbes ! gros bisous
    ps : je ne sais pourquoi mais je n’arrive plus à ouvrir ton blog avec internet , je dois ouvrir avec google !

    J'aime

  7. Superbe ! Je me suis régalée du début jusqu’à la fin , je ne peux que dire bravo pour ce récit où réalité et fiction se mêlent avec une parfaite maestria
    J’aime beaucoup cette citation qui clôt cette histoire , une façon d’appréhender chaque jour tellement vraie .
    Bonne soirée Josy et merci beaucoup pour le partage d ces moments tres forts .
    Bisous

    J'aime

  8. J’ai mis tellement d’intérêt et tellement de plaisir à suivre ces épisodes Josy !
    Tu termines par une citation bien parlante et qui en dit long !
    C’est si agréable de te lire, tu sais !
    Bonne fin de ce jour à toi,
    Bisous de mon Québec ensoleillé !

    J'aime

  9. je n’ai pas suivi tous les épisodes, mais dès que j’aurai le temps zouuuu
    je filerai voir ça…car pour moi c’est toujours un régal
    te lire, voir des photos détente assurée, merci pour tes partages
    bisous de tout coeur

    J'aime

  10. ah que je me suis régalée avec ton récit !!dommage qu’il soit finit !!à + tard pour un autre j’espère!!un GRAND MERCI !! BISES +++

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :