Le tableau du samedi #3#   16 comments


logonouveau1

ATELIER DE LADY MARIANNE 

Le principe 

Pas besoin d’avoir fait les beaux-arts.  L’émotion et le partage sont les 2 clés avec lesquelles nous ouvrirons cet atelier.

Quelques mots sur le peintre  et ce qui a motivé  le choix du  tableau présenté sont les bienvenus.

    *     *     *     *

Je continue sur la découverte des peintres belges et aujourd’hui,

je vous propose Léon Fréderic ( Bruxelles 26 /08/1885-25/01 1940 Schaerbeek).

 

Autoportrait

Sa biographie (wikipédia)  Fils d’un bijoutier prospère, Léon Frédéric entre en 1871 comme apprenti chez le peintre-décorateur Charles-Albert, et suit les cours du soir à l’Académie de Bruxelles. En 1874, il travaille dans l’atelier particulier de Jean-François Portaels. L’année suivante, il se cotise avec de jeunes peintres pour louer un atelier où ils peuvent étudier le modèle vivant. De 1876 à 1878, il prépare le Prix de Rome auquel il échoue, mais son père lui offre de quoi voyager en Italie toute une année de 1878 à 1879, il fait ses débuts au sein du groupe l’Essor qui réunit des tenants du réalisme. En 1883, il est salué comme un peintre plein de promesses avec son tableau Les Marchands de Craie, un triptyque ralliant le modernisme au génie des Maîtres primitifs, et durant les années 1890, il devient un des peintres les plus populaires de Belgique, cité aux côtés de Constantin Meunier ou d’Eugène Laermans. Le 24 avril 1929, le roi Albert I accorde à Léon Frédéric (en même temps qu’à James Ensor) le titre de baron.

Musée B.A BXL 2-72

Les marchands de craie – le matin – le midi – le soir

Le triptyque, une forme répandue au Moyen Age et à la Renaissance, a connu un regain de faveur à la fin du XIXe siècle, chez les nazaréens allemands comme chez les préraphaélites anglais ou en Belgique.

Léon  Frédéric a exécuté près d’une soixantaine de polyptyques, supports qu’il jugeait adéquats pour exposer au public les grandes questions de son époque.

Il représente ici trois moments de la vie d’une famille de colporteurs : le départ à la levée du jour, la pause pour un repas frugal et le retour le soir au foyer.  C’est avec beaucoup de sensibilité que le peintre traduit la timidité craintive des enfants, dont on devine la résignation et le courage dans l’accomplissement de leur devoir.

Musée B.A BXL 2-66

Départ au lever du jour

Léon Frédéric (1865-1940) - Les marchands de craie - le midi

La pause pour un repas frugal

Musée B.A BXL 2-58

Retour, le soir, au foyer

Publicités

Publié 18 mars 2017 par josydhoest dans ARTS, ATELIERS, MUSEES, PEINTURES

16 réponses à “Le tableau du samedi #3#

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Bonsoir Josy.
    Je suis Clio et te remercie pour ton commentaire concernant Imagecitation de chez Jazzy.

    Ton commentaire m’a d’autant plus interpellée que j’ai moi-même écrit un article concernant Henri Evenepoel, à propos duquel j’ai découvert le lieu où il a passé des vacances ( découverte faite alors que j’habitais encore près de Namur) : voici le lien concernant cet artiste et pas mal de documentation et de photos persos le concernant :
    http://clio-se-balade.eklablog.com/henri-evenepoel-a69260257

    Tu peux t’en servir !
    C’est sur mon blog 1 : http://clio-se-balade.eklablog.com/ —- Catégories « Peintres » .

    Comme toi, j’aime faire découvrir les peintres belges malheureusement trop peu connus. Le Musée des Beaux-Arts de Bruxelles, je le connais bien, j’ai travaillé à deux pas comme institutrice pendant de longues années et y retournerai bientôt pour l’exposition consacrée à Rik Wouters.

    Encore un « hasard » , mais, comme tu le dis, le hasard existe-t-il, quand j’habitais Bruxelles, c’était à Schaerbeek ….Le peintre que tu présentes est loin d’être un inconnu : quel talent !!!!!

    Dernière chose, moi aussi, j’ai participé de nombreuses fois à l’atelier de Lydie (Lady M. ) avant de lâcher un peu l’ordinateur.

    Je vois que nous avons pas mal d’amis communs aussi. Je m’inscris aussi à tes articles.

    Bonne journée de vendredi ! A bientôt.

    Francine – Pseudo : Clio ( pour la muse de l’histoire, pas pour la voiture , lol !! )

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi !!! Effectivement, il me tarde aussi d’aller visiter l’exposition consacrée à Rik Wouters (mort beaucoup trop tôt) Merci aussi pour les différents liens que tu m’as si gentiment donnés, je ne manquerai pas de m’en servir … Bon, maintenant à 76 ans bien sonné, je vais piano pour tout … Quoique ma passion « photo » me tient toujours en éveil ! (Loll, pour Clio, j’avais ma petite idée 😀 😉 !!

      J'aime

  2. Vraiment superbe Josy ce triptyque , tres révélateur de cette époque et des petits métiers qui existaient .
    Bon dimanche
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Un belle découverte avec des tableaux qui racontent une histoire…. Je note dans mon petit carnet…
    avec le souirre

    J'aime

  4. C’est superbe et plein de sensibilité..Merci pour la découverte

    Aimé par 1 personne

  5. çà fend le coeur…mais quel superbe témoignage d’une époque dure aux miséreux….

    J'aime

  6. Bonjour Josy. Oui, moi aussi j’ai découvert la consigne de Lady de ne proposer qu’un seul tableau. Par chance, aujourd’hui, je n’en ai présenté qu’un mais j’aime beaucoup aussi en proposer plusieurs ou comparer, etc. Alors je profite de ta page d’aujourd’hui, hi hi ! Magnifique triptyque, merci beaucoup et l’autoportrait du peintre Léon Frédérik qui nous permet de faire sa connaissance. Bises amicales. Lenaïg

    Aimé par 1 personne

  7. Ses personnages ne sont pas joyeux, on voit bien que ce sont des gens pauvres qui travaillent beaucoup. On lit parfois de la détresse dans leurs yeux, j’aime beaucoup.
    Bon weekend.

    Aimé par 1 personne

  8. j’ai été saisie de voir les enfants— un petit se frotte les yeux– l’autre triste-
    des détails bien étudiés par l’artiste- on découvre la vraie vie de ces pauvres gens-
    si possible— un seul tableau— à proposer-
    merci beaucoup ! gros bisous-

    J'aime

    • Bonjour Lady !!! C’est un triptyque … Donc, 3 tableaux en un seul 😉 Je pensais qu’en donnant les détails de ce dernier, il serait mieux visualisé par les amis et amies qui passent par ici.(comme tu l’as été en voyant le petit se frottant les yeux … etc) La prochaine fois , samedi prochain, si possible un seul tableau … OK ! Au moins pourrai-je le mettre avec un détail supplémentaire ? Merci à toi excellent weekend et gros bisous et gros bisous.

      J'aime

  9. bonjour Josy
    Hé ben dit donc qu’est ce qu’il est vieux, n’aurais-tu pas omis un 8 à sa date naissance hi hi …
    Un peintre que je connais par le biais des multiple diaporamas que je possède, je suis fan de ce style de peinture
    Je me suis lever tôt en espérant que ma frangine m’est fait parvenir un papier gr pas là je vais devoir attendre le postier, avant de partir en Région Parisienne, j’aime pas trop c’est pour fêter les 64 ans du cadet, plus vieux de 18 mois que moi. J’espère qu’il y aura du soleil car c’est dans une ville célèbre à Joinville le Pont (94) pour ses guinguettes.
    Passe un bon weekend bisous ma belle amie Bruxelloise.
    Patrick.

    Aimé par 1 personne

  10. J’♥ beaucoup les personnages dans les trois moments de leur vie quotidienne ! Merci de ce magnifique partage Josy et bon week-end tout entier ! Bisous♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :