MICHAELINA WAUTIER – LE TRIOMPHE DE BACCHUS   14 comments


Voici l’oeuvre monumentale grâce à laquelle l’artiste peintre belge a été redécouverte voici seulement 20 ans !

MICHAELINA WAUTIER LR-37

MICHAELINA WAUTIER LR-71

MICHAELINA WAUTIER LR-38

MICHAELINA WAUTIER LR-37 - Copie

 

Comme promis, voici le lien qui vous conduira vers l’album comportant les œuvres de Michaelina Wautier :  MICHAELINA la grande dame du baroque

 

Publicités

Publié 8 septembre 2018 par josydhoest dans ARTS, MUSEES, Peintres belges, PEINTURES

14 réponses à “MICHAELINA WAUTIER – LE TRIOMPHE DE BACCHUS

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. C’est vraiment le triomphe de Bacchus et tout ce qui peut le démonter est là : on assiste à une bacchanale comme le faisaient les Romains. Voilà notre dieu des vignes et du vin bien entouré par ceux qui vont abuser de tout avec lui et se lancer dans des excès : un satyre, quelques bergers.
    Il est accompagné de satyres, de bergers et de bacchantes. Certains d’entre eux, pour mettre plus d’ambiance, jouent de la musique buccin et trompettes.
    Le précepteur de Bacchus avec son âne et un bouc font partie du cortège. On voit bien que lors de ce triomphe, tout le monde chante, rit, on boit, et sans modération semble-t-il.
    Mis en vedette au centre du tableau, ce Bacchus est gras, obèse, mou, si enivré qu’il est affalé sur son étrange char. C’est un homme à la carrure impressionnante, encore jeune mais déjà bedonnant, avachi tête en arrière et œil vitreux, abreuvé en jus de la vigne par deux comparses.
    De son côté, un faune embouche une trompette tandis qu’au premier plan en bas à droite, un enfant aux oreilles pointues tient un verre de vin et chevauche un bouc, tandis qu’un autre titille l’oreille de l’animal
    Contrairement à ce qui se faisait à l’époque, la feuille de vigne ne cache plus les attributs de Bacchus et elle n’est là que symboliquement. Du coup, c’es un pan de la toge du dieu qui cache la partie intime de lui-même.
    Un tableau axé sur lune scène mythologique qui sort de l’ordinaire et ne décrit pas un de ses dieux dans sa superbe mais plutôt de façon ridicule. Un homme aurait-il peint ce triomphe de Bacchus de la même façon ?

    J'aime

  2. Une artiste à connaître, c’est remarquable !

    Aimé par 1 personne

  3. Vraiment superbe ce tableau , tres original en effet le clin d’œil de l’artiste avec cet autoportrait inséré , une manière de signer son tableau qui interpelle .
    C’est vrai qu’on la remarque tout de suite le mouvement emmenant tous les personnage vers la gauche , elle semble vraiment nous demander ce qu’on en pense .
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Nus…peut etre….mais comme dans la Chapelle Sixtine….on cache les parties « honteuses » 🙂 Bises

    J'aime

  5. C’est un beau tableau, les visages sont toujours expressifs et les muscles saillent, j’aime beaucoup.
    Bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

  6. bonjour Josy
    Encore un bien joli article, je te souhaite un bon weekend,
    bises Pat.

    Aimé par 1 personne

  7. Bon matin de ce dimanche Josy !
    Merci du partage !
    Bisous♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :