Archives du tag ‘NOUVELLES –

ATELIER D ECRITURE … CHEZ MUMU !   12 comments


MOTS IMPOSES : table – chaise – lit – fenêtre – porte – toit – cave – volet –

INVITATION

J’ai bien essayé d’entrer chez toi …

Ayant trouvé ta porte fermée, entourée de neige !

N’ayant trouvé qu’une paire de bottes au slogan  : 

« Essuyez-vos pieds avant d’entrer ! »

Je m’y suis exécutée … Mais elle est restée fermée !

Pourquoi donc le libellé de ton invitation !

Que j’avais, idiote, pris pour de la passion …

Je la relis , ici, médusée …

« La table est garnie de mille mets,

J’ai, de la cave, choisi les vins les plus fins …

Une chaise , comme moi , est impatiente de toi …

Viens toi ! Que je nomme Ma Dame !

Viens, je te prie, sous mon toit

Oserai-je te dire, que mon lit

a mis ses plus belles broderies …

Que la fenêtre est sans volet

Que les étoiles et feux follets

seront  témoins de nos délires … « 

J’ai cru , comme l’enfant, au prince charmant !

M’en suis retournée d’où, j’étais venue .. du néant !

Note  : ceci n’est que pure fiction loll

Publicités

Publié 28 novembre 2012 par josydhoest dans Ateliers d'écriture

Tag(s) associé(s) : , ,

HISTOIRE DE DENTS … DE PLEURS … DE MINEURS   24 comments


8 août !

Une date qui a changé radicalement mon chemin !

 

Comme ce jour, j’étais allée chez le dentiste…(Eh oui, en riant, en pleurant je lui ai conté ce que je vous livre … Lui, c’est un artiste tant dans le travail que dans la douceur!

 

j’avais 15 ans et demi .. et quelques jours en plus ! …

Il faisait beau ! Et nous traversions, en bateau, la rive

nous séparant de Huy , la ville …

 

Était-ce cette rage de dents qui me donnait des frissons ?

Ou la peur ?

 

C’est vrai qu’il avait fait « fort »,

ce dentiste dont je ne me souviens plus du nom !

 

…Ouvrez la bouche !!! …

Je m’y suis exécutée en tremblant , de trouille, de froid, d’effroi,

de chaud qui vous colle à la peau …

C’était la première fois

que je laissais visiter mes rangées blanches enragées de mal 

qu’il fallait, à tout prix, calmer !

 

Bref, un tit coup de marteau par ci, par là ..

Pour constater, sans doute que la musique était belle …

Sauf que … sur la première molaire de gauche là …

juste dans la mâchoire du bas …

Je sursautai comme une puce au plafond …

Je vois « dit-il » … Alors que je ne voyais plus que des étoiles !

 

Une piqûre, puis 2 … allez une 3ième …

Rien n’y fit, je sursautais toujours autant …

Vous faites du cinéma ou vous paniquez, me dit-il …

Penaude et voulant me cacher sous terre, je lui répondis que non …

 

Et sans plus attendre, je préférerais dire « entendre », il se mit , de toute ses forces à extraire cette dent récalcitrante !

Je vous jure, encore aujourd’hui, c’est comme si c’était hier !!!

 

Enfin, triomphant, il me montra ma pauvre molaire sanguinolente

Je l’ai enfin , me dit-il en examinant un peu mieux le trou béant de l’absence !

 

Un silence … Et puis sa conclusion :

 

Logique que vous ayez eu mal …

Vous n’avez pas fait semblant …

Je vois un abcès … qu’il aurait fallu soigner avant ….

Voilà c’était ma première surprise party

avec un dentiste appelé boucher !

 

Au risque de vous ennuyer, je continue mon billet …

Pensez-vous que cette date, que je n’oublierai jamais ,

est due à ma visite chez un dentiste ?

 

Je vous réponds : Non !

Ce soir là, je faisais 40 de température …

j’avais chopé auprès d’un enfant malade ,

revenant des colonies (dont je tenais la main le soir en lui racontant des histoires) … J’avais chopé, dis-je, le typhus… Une maladie qui me tint plus de 3 mois au lit avec des températures oscillant entre 39 et 40 …

 

Pensez-vous que c’est la raison qui fait que je n’oublierai pas ce 8 août 1956 ?

 

Sans doute un peu … mais pas seulement !

 

Je revois entre deux paupières difficilement soulevées, mon père à mon chevet … Était ce bien lui ??? … Je le reconnaissais à peine … Comme il avait maigri, comme sa barbe était piquante … Et puis ses yeux cernés de gris , de noir … ces yeux fatigués d’avoir trop vu … d’avoir pleuré …

Je n’ai pas su tout de suite … Il a attendu que le médecin lui ait donné ces paroles d’espérance : elle va mieux, elle va guérir …

Et puis, il me raconta … LA CATASTROPHE DE LA MINE DU BOIS DU CAZIER ! Combien d’amis italiens étaient morts, je connaissais certains par les noms répétés … mon père était allé se présenter comme sauveteur …

Voilà pourquoi je n’oublierai jamais !!! Voilà pourquoi, Cette date a changé ma vie

ATELIER DE CHEZ MUMU … 52   14 comments


Atelier de Mumu n° 52  : mots imposés :

orteil – lunettes – phare – réfléchir – aimer – renoncer – sourire

* * * * *

J’avais renoncé à porter des lunettes,

le phare, au loin, éclairait les bateaux, les mouettes .

 

Pas vraiment le temps de réfléchir...

juste écouter mes orteils en délire !

« Allez !!!

bouge toi un peu, dans tes godasses on trépigne ! »

(ci cela n’est pas un appel du pied,!)

Peu étonnées par la remarque,

mes lèvres esquissèrent un sourire

et, sans plus attendre,

je me dirigeai vers l’extrême de la jetée …

là, où il y a peu, main dans la main,

nous avions échangé une promesse

celle de nous aimer

Publié 15 mai 2012 par josydhoest dans Ateliers d'écriture

Tag(s) associé(s) : , ,

AVIS !   14 comments


Je suis de retour !

Nous devions,normalement, atterrir à Zaventem à 22h.35

Mais c’est Cologne,

non pas l’eau qui sent bon !,

mais son aéroport qui a vu débarquer des tits belges à 22h.22

Devinez pourquoi ?

D’autres(braves) Belges s’étaient mis en grève !

Je ne vous raconte rien de plus sinon

que les plumes de ma brave couette n’a pu me réchauffer qu’aux environs de 03h.45 du matin de ce lundi!

Je dors peu … même très peu !!!

Donc ce jour, je voulais vous retrouver tous et toutes …

Et Patatra … plus de net sinon ce soir (22h.30)

Pffffffff , j’ai vite fait le tri parmi les 741mails reçus !

CONCOURS PHOTOS OBLIGE !

IL Y A DES RETARDATAIRES (j’en fais partie)

pour l’envoi des photos !!!!!

Aussi, je vous demanderai de bien vouloir m’envoyer les précieux documents jusqu’au 1er février inclus, j’ouvrirai les albums le 2 février au soir !

Voilà !!!

Bientôt minuit !

Je vous embrasse chaleureusement et je file sous une autre couette, celle de La Panne !

Là où j’avais hâte de retrouver mon fidèle compagnon !

Publié 31 janvier 2012 par josydhoest dans Récits

Tag(s) associé(s) : , , ,

A CE GRAND PHYSICIEN & COSMOLOGISTE !   12 comments


Publié 8 janvier 2012 par josydhoest dans Emotions

Tag(s) associé(s) :

Atelier de chez Ghislaine : sur les chemins d’hier   22 comments


« SUR LES CHEMINS D’HIER »

Du passé on ne fait jamais table rase !

 Hier a épousé mon aujourd’hui  et engendrera demain.

Suis devenue vieille, à mon tour, maintenant !

Lorsque le soir a besoin de lumière,

en hiver … au printemps … Peu importe le temps,

mon cœur retourne , parfois, en arrière..

Il retrouve, avec mes photos jaunies, l’empreinte de mes guerres,

de mes passions de mes amours , de mes tourments.

Sur les chemins d’hier

J’y vais , sans trop de nostalgie,.

Aujourd’hui est à vivre , avec ses parfums, ses fruits à croquer,

ses beautés, ses sourires qui sont à partager.

Aujourd’hui sera une page de plus sur mon chemin d’hier . 

Demain est un autre jour à remplir d’amour ! 

Le soleil s’est couché tant et temps

sur mes chemins !

Il sera fidèle , dès l’aube, tant et temps

 sur mon chemin de demain !

 

Publié 23 juillet 2011 par josydhoest dans Ateliers d'écriture

Tag(s) associé(s) : , , ,

Histoire de bout de ficelle Atelier de chez Zéhyrine … LETTRE TION   16 comments


Une histoire de ficelle que j’ai sélectionnée à votre intention, rien que pour partager …

Pas beaucoup de mots en tion .  Vous demanderai donc de la compréhension (je sais c’est pas avec un t … loll) et aussi de votre attention  indulgente.

 

…. L’action se passait dans un petit village, sans prétention, à côté de Cognac … Il s’appelle Ars, Je le connais par cœur….

 

Destination Bruxelles …

Il avait fait le chemin, le bougre, chargé de kg de marrons, glacés sans doute, mais rempli d’émotion.

 

Il était là, entre mes mains, tout tremblant attendant que je le coupe ; ma solution fût autre, l’ai délié avec précaution… J’ai humé ce petit bout de ficelle au  parfum de lotion de vanille, ce cadeau arrivait d’un maître artisan confectionnant avec amour des marrons … C’était un ami comme on n’en fait plus, sans distraction avec beaucoup de délicates attentions.

 

C’est tout ce qui me reste de lui,  un souvenir  et  les contractions de son cœur qui ne bat plus .

(bout de ficelle en gros plan …)

C’est une partition de ma vie que je vous conte là …

 J’ai repris mon bout de ficelle et j’ai entouré les lettres souvenirs …

Suis une collectionneuse  … de tout, de rien …  même de bouts de ficelles ….

Bien à vous  Josy

 

 

Publié 31 mars 2010 par josydhoest dans Ateliers d'écriture, Récits

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :