Archives de la catégorie ‘COINS DE BELGIQUE –

A VOUS – BEAUFORT   11 comments


 Toi l’amie, toi l’ami !

 En ouvrant mon modeste point d’ancrage

Vois-tu ce qui vient de loin ?

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-01

Dis-moi l’ami, dis-moi l’amie …

Serait-ce quatre cavaliers venus du fond des océans ?

Bravant écumes des flots …

 Des vagues, les submergeant ?

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-47

Ils sont loin encore ces intrépides …

Et pourtant … J’ai bien pensé un instant, un instant seulement !

Reconnaître 4 cavaliers apportant l’apocalypse.

Beaufort LR Nieport_-23

Voyez ! Ils sont proches maintenant …

Beaufort LR Nieport_-18

Beaufort LR Nieport_-28

Certains sont venus en curieux, appareils au poing !

Beaufort LR Nieport_-21

Un homme accueillant  leur apporte une bonne bouteille !

 

Et moi, au milieu de ce spectacle, je savoure la beauté fougueuse

Des chevaux et de ceux qui les cravachent …

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-11

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-4

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-9

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-17

Je viens de vous présenter une autre œuvre figurant dans Beaufort 2018

L’auteur :    NINA BEIER  

BEAUFORT 2018 NIEUPORT-28

 

Publicités

BEAUFORT 2018 – suite 2 – A MIDDELKERKE   6 comments


Voici le lien qui vous conduira sur l’album-photos : BEAUFORT 2018 – suite 2 – A MIDDELKERKE

Une oeuvre de de Kader Attia « La terre promise » .

Plus de 30 000 soldats coloniaux africains ont perdu la vie pendant la première guerre mondiale, mais leurs descendants n’ont jamais obtenu le droit d’immigrer en Europe, laissant intacte l’idée que l’Europe est une terre promise.

One drive

L’installation de Kader Attia est un monument temporaire offrant un tombeau digne aux soldats coloniaux et aux migrants qui se sont noyés en mer en essayant de rejoindre l’Europe. Dans la perspective de la mer, les miroirs sont beaux et étincelants, mais de plus près, ils ne reflètent que la réalité, incarnant ainsi la désillusion de très nombreux migrants.

One drive1

Dès que le temps sera plus clément, je continuerai mes visites et vous présenterai mes découvertes.  A tout bientôt et bon mois de mai !!!

Envie de partager …   10 comments


 

Quelques modestes photos faisant suite à une première série …

On pourrait dire … Suite et sans bottes …

 

Photo du mois #36# – FESTIVITÉS-   24 comments


 

Thème choisi par Sous mon arbre (http://irissousmonarbre.blogspot.ch/)

Note de l’auteur-e : dans la joie et l’allégresse , événements publics , ou familial , les réjouissances en tout genre ne manquent pas dans une année Allez hop : soyons fou

 

     Mardi Gras sera  fêté tôt  cette année … 13 février)

 

 

 

Le carnaval de Binche atteint son apogée lors des Jours gras qui sont précédés de six semaines de préparatifs pré-carnavalesques : Les soumonces (du terme « semondre » : annoncer, en vieux français).

 

Je vous présente des « extraits » de la sortie des Gilles de  Binche pour ce jour particulier qui commence tôt car c’est avant l’aube que les gilles s’habillent dans l’intimité de leur famille; c’est le « bourrage ».

Dès 4 heures du  matin débute le « ramassage » : de maisons en maison, et en batterie,  Les gilles se constituent en petit groupe et se dirigent vers leur local où ils prendront un petit-déjeuner composé d’huîtres et de champagne ainsi le veut la tradition.

 –  » Le matin, et lors des soumonces en batterie, le gille tient en main un ramon (jadis simple balai) le ramon est formé d’un faisceau de baguettes de saule séchées, assemblées par des ligaments en rotin. C’est avec lui que, le matin, le gille rythme la cadence. (L’apprès-midi du Mardi-Gras, c’est avec son panier.) » –

  Plus tard dans la matinée, après avoir revêtu un masque de cire unique symbolisant l’égalité de tous, ils accompliront le rondeau matinal sur la Grand-Place  (avec différents autres groupes – Paysans, Pierrots et Arlequins) .  Les différentes sociétés de gilles se rendent ensuite à l’hôtel de ville pour la remise des médailles pour célébrer les plus longues participations (40 … 60 ans d’activité … Voire plus).

Après un repas de midi pris en famille et entre amis, les sociétés se regroupent pour défiler en direction de la Grand’ Place : c’est le cortège aux oranges. Accompagnés d’une batterie et de cuivres .

(Extraits de différents documents trouvés sur Internet)

Si vous désirez connaître la suite, vous venez le 13 février à Binche (mais là, il faudra vous armer de patience car vous ne serez pas seuls … Près de 100 000 personnes seront concentrées le long du cortège !

Ou alors, vous allez sur Wikipédia !

 

Participants aux festivités du mois !

AkaiericAlexinparisAmartiaAngéliqueAudeBettyBiGBuGSBlogoth67Bubble gonesCaraCarolyneChat bleuChiffons and CoChristopheCricriyom from ParisCéline inParisDanièle.BDelphineF,  ElPadawanEscribouillagesEurydiceFrançois le NiçoisFrédéricGilsoubGineGiselle 43J’habite à WaterfordJaklineJosetteJosianeJuliaKellyaKrnLa Fille de l’AirLa Tribu de ChachaLau* des montagnesLaurent NicolasLavandineLavandine83LilousoleilLyonelkmagda627MagouilleMamysorenMarie-PauleMemories from anywhereMirovinbenMorgane Byloos PhotographyNickyPatPhilaePhilisine CavePilisiRenepaulhenrySandrinSous mon arbreTambour MajorVentsetvoyagesWho cares?WolverineXoliv’écri’turbulente.

 

Publié 15 janvier 2018 par josydhoest dans COINS DE BELGIQUE -, photo du mois

PHOTO DU MOIS #34# – Thème : Ambiance automnale   40 comments


 

Choisi par  Josette  – (https://josydhoest.wordpress.com/)

Note de l’auteure :

 » Elle est partout en ce moment ! Dans la couleur … Dans les balades … Dans les fruits et les légumes … Dans les fêtes, les fleurs et les commémorations … Et plus encore ! Je ne doute pas de votre imagination! « 

Ambiance automnale_-5

Un matin d’octobre … Un tableau superbe découvert en ouvrant mes volets …

Allons découvrir les riches couleurs déposées par les participants inscrits  à ce thème :

Les personnes suivantes nous rejoignent ce mois-ci, bienvenue à elles

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Cara, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Kellya, Krn, La Fille de l’Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Memories from anywhere, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Natpiment, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Shandara, Sous mon arbre, Tambour Major, Tataflo, Ventsetvoyages, Who cares?, Wolverine, Xoliv’, écri’turbulente.

Tableau du samedi #5# – Lady Marianne   16 comments


géré par Lady Marianne

 

CONSTANTIN MEUNIER

(Né à Etterbeek (Bruxelles) 12 avril 1831- mort à Ixelles (Bruxelles le 4 avril 1905)

 

Je vous propose une oeuvre d’un artiste qui me tient énormément à coeur !  Il a tellement bien représenté, tant par ses peintures que par ses sculptures, le milieu ouvrier dont je suis issue, et que l’on appelait  : le Pays Noir.

Je vous invite à  cliquer ICI afin d’accéder  à un résumé de sa biographie.  Ou encore : CECI 

Voici donc l’oeuvre   » Le creuset brisé  » datant de (1879 ou 1880)

que j’ai photographiée au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles

 

 

Si vous passez par Bruxelles, ne manquez pas de visiter  :  Le musée Constantin Meunier !

 

 

REMEMBER !   15 comments


R E M E M B E R !

REMEMBER

DE LA BOUCHERIE ! 

Ici un petit coin de terre … Comme il y en eut trop dans le monde ! 

La Première guerre mondiale, dont nous commémorons le 100ième anniversaire, a complètement bouleversé la vie humaine et végétale.  Les tranchées, bunkers et abris ont transformé la région (environ d’Ypres en Belgique) en un véritable terrain de boucherie !  Les explosions de mines, les bombardements et les batailles ont considérablement mutilé le paysage, sans oublier le très lourd tribut humain.  Après 1918, le Westhoek (Nord de la Belgique) a été rebaptisé en Verwoeste (les régions dévastées).  Les cimetières militaires servent de fosse commune à des dizaines de milliers de soldats.

HILL 62 – Parc commémoratif

25022015-_DSC0782

Comme son nom l’indique est une colline de 62 m. de hauteur.  Elle a été aménagée en hommage aux troupes canadiennes qui ont combattu et péri en ces lieux. Au cours de la dramatique « Battle of Mount Sorrel » du 2 au 13 juin 1916, les Canadiens ont, dans un premier temps, perdu la colline avant de la reconquérir.

Le parc situé au sommet de la colline a été réaménagé en 2008 et offre un panorama unique sur Ypres.  Ce dernier reflète l’intérêt stratégique considérable de cet endroit.

Les tranchées de ce lieu (visité avec mon petit-fils ainsi que les endroits environnants commémorant cette tragédie)

25022015-_DSC0806 - Copie25022015-_DSC081625022015-_DSC081925022015-_DSC083325022015-_DSC083425022015-_DSC083725022015-_DSC084025022015-_DSC084325022015-_DSC085225022015-_DSC0847

Publié 11 novembre 2015 par josydhoest dans COINS DE BELGIQUE -, Emotions, Mémoire -

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :