Archives de la catégorie ‘vacances et photos

IMAGE-CITATION 32 – CHEZ GISELE   8 comments


Première participation :

 

Concours chez Gisèle IMAGECITATION2

« Le papillon chose frivole.

Près de la fleur coquette est assez bien placé.

Les papillon est une fleur qui vole

La fleur est un papillon fixé »

Poème de Ponce Denis Edouard Lebrun.

 

Publicités

Publié 12 septembre 2017 par josydhoest dans Image-citation chez Gisèle, vacances et photos

PHOTO DU MOIS #30# – THEME : LUMIERE(S)   17 comments


 

 choisi par Eurydice (http://occident-express.hautetfort.com) –

Que je remercie !

2016-barcelone-02-153

J’ai pensé directement à cette sensation sublime qui m’a saisie en entrant dans la basilique de la Sainte Famille à Barcelone . J’ai trouvé la lumière si belle que je m’y suis baignée   avec délice !  (envie de lire mon court récit sur le sujet ? – voici le lien qui vous y emmènera  : L’ombre et la lumière

Voici les liens des ami(e)s participant à ce très beau thème !

 

 Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, J’habite à Waterford, Josette, Josiane, Julie, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l’Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Testinaute, Tuxana, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv’, écri’turbulente.

Et bienvenue aux nouveaux venus :

Publié 15 mai 2017 par josydhoest dans BARCELONE, photo du mois, vacances et photos, Voyages

PHOTO DU MOIS#21# – LES TOURISTES   28 comments


 

Thème: Les Touristes, choisi par BiGBuGS (http://toxiq.canalblog.com)

Note de l’auteur-e: c’est l’époque, et ils sont partout. sortez vos appareils photos et surprenez-moi encore une fois. pas de consigne particulière, choisissez même une vieille photo, si ça vous fait plaisir.

 

  •          *          *          *

Voici une photo prise en 2014 à Moscou autour de la Place Rouge (que je n’ai pu visiter comme je voulais –  Elle était interdite d’accès , un festival de musique militaire international s’y déroulait) .

Touristes_ (4)

Allons à la découvertes des touristes « capturés » chez nos amis suivants :

AF News,  Akaieric,   Alban,  Alexinparis,  Angélique,  Aude,    Autour de Cia,  BiGBuGS,   Blogoth67,  Brindille,  Calamonique,  Carole en Australie,

Carolyne,  Champagne,  Chat bleu,  Chiffons and Co,  Christophe,  Claire’s BlogCocazzz,  Cricriyom from Paris,  Cécile,  CécileP,  Céline in Paris,
Danièle.B,  DelphineF,  Dom-Aufildesvues,   El Padawan,  Estelle,  Eurydice,  Eva INside-EXpat,  François le Niçois,  Frédéric,  Gilsoub,  Gine,
Giselle 43,  Guillaume,  J’habite à Waterford,  Josette,  Kenza,  KK-huète En Bretannie,  Krn,  La Fille de l’Air,  La Tribu de Chacha,  Lair_co,  Lau* des montagnes,  Laurent Nicolas,  Lavandine,  Lavandine83,Lilou Soleillant,  Luckasetmoi,  Lyonelk,  magda627,  Mamysoren,  Mireille,  Mirovinben,
Morgane Byloos Photography,  Nanouk,  Nicky,  Noz & ‘Lo,  Pat,  Paul Marguerite,  Philisine Cave,  Pilisi,  Pixeline,  Renepaulhenry,  Rythme Indigo,
Sinuaisons,  Sous mon arbre,  Tambour Major,  The Beauty is in the Walking,  Tuxana,  Wolverine,  Woocares,  Xoliv’,  écri’turbulente.

Publié 15 août 2016 par josydhoest dans La Russie, photo du mois, vacances et photos, Voyages

AU PAYS DES TSARS … AMBIANCE A BORD   10 comments


 

 

 

UN PETIT RÉSUME  A SUIVRE  :  AMBIANCE A BORD

 

définitif

 

Et oui, même si la plupart de mon temps, je le passais, avec mon troisième œil,  à scruter le paysage et tout ce qui bouge, j’ai aussi eu l’occasion d’assister à certaines conférences,  de  lire les contes de Pouchkine , de prendre des moments de sérénité au soleil etc… Pour ce qui est des cours de russes, j’ai laissé cela à mon cher époux !  

Publié 29 janvier 2015 par josydhoest dans Découverte d'une ville, La Russie, vacances et photos, Voyages

Tag(s) associé(s) : ,

ESSAIS DE 2 VIEUX OBJECTIFS   20 comments


Avec lesquels je photographiais avec mon nikon argentique 601 !  Ici le AF MICRO NIKKOR 60MM1:2.8essai makro AF MICRO 60MM 1 _2 (2) essai makro AF MICRO 60MM 1 _2 (4) essai makro AF MICRO 60MM 1 _2 (6) essai makro AF MICRO 60MM 1 _2 (14) essai makro AF MICRO 60MM 1 _2 (18)

essai makro AF MICRO 60MM 1 _2 (20)

 

 

Et avec mon 70/300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié 27 août 2014 par josydhoest dans je vous invite, vacances et photos

MON PETIT COIN DE PARADIS…. DERNIER EPISODE   10 comments


 

 

 Il m’avait confié, dans un murmure tremblant, ….qu’il était un « enfant adopté » par un couple désespéré de ne point avoir pu procréer. 

Il fût la consolation et le bonheur de ces personnes jusqu’au jour où la nature, un peu tardivement, exauça leur souhait .

Il avait 10 ans … et un frère dans les bras (je dirais sur les bras).Il se disait redevable à cette famille trop tôt disparue. Au chevet de sa mère adoptive il avait promis de veiller sur l’adolescent qu’elle laissait trop tôt sans arme pour évoluer dans la vie. Mais, lui, mon majordome, était devenu le souffre douleur de cet enfant roi.  

 

 

Je mis la turritelle à mon cou et me précipitai dans les vagues fortes et puissantes que l’océan d’une fin de jour m’offrait. Impossible de nager, une vague plus forte me fit perdre pied, je bu la tasse et sans plus attendre je regagnai le sable ferme.

Portant la main au cou je constatai le désastre, l’océan avait repris « ma » turritelle !

  Elle continuerait, dans les vagues,    sa valse interrompue par mon désir de la posséder.  Elle avait vécu un moment dans le monde des humains dont je n’avais été que « le passeur » … Ah que oui ! J’aurais aimé connaître certains secrets … Mais voilà un coquillage ça ne parle pas.  Il vous apporte simplement la chaleur du soleil, les perles de sable, la force des vagues la beauté de l’océan. Il transmet, avec sa délicatesse, ses aspérités, ses blessures une page de sagesse qu’il faut décrypter. Ma turritelle m’avait apporté tout cela et plus encore … un lien invisible avec le majordome.

 

Me reste donc les étoiles … qui, elles, resteront dans cette immensité du ciel d’un bleu profond, je monterai dans le  grand chariot… Peu étonnée, je retrouverai le majordome   et reviendrai dans ce temps que j’aurais aimé retenir …

 

image prise sur le net

image prise sur le net

                    

 

 *   *   *

Avant de sécher ma plume, de refermer l’encrier,

Je dois encore vous dire que ce récit, sur fond  de composition photos, de senteurs d’embruns et d’immortelles, a été mis  en musique par un célèbre duo. J’ai nommé Réalité et Imagination.

 

pour coin de paradis 028 (2)

Je fais confiance à votre perspicacité pour trouver  la propre partition écrite par chacun de ces compères.

 

Je dirai donc la formule consacrée   : « Que toutes ressemblances avec  certains personnages ne sont que les divagations  de mon esprit jongleur.  

 

 

 le mot FIN 

me laisse encore le temps de partager,

avec vous, cette citation qui me ressemble tellement !

 

« Il me semble que je n’ai jamais été qu’un enfant jouant sur une plage, m’amusant à trouver ici ou là

un galet plus lisse ou un coquillage

plus beau que d’ordinaire,

tandis que, totalement inconnu,

S’étendait devant moi le grand océan de la vérité. »

 

Isaac Newton.

 

 

 

coquillages4

2008-04-27

Publié 6 août 2014 par josydhoest dans aux amis du net !, Récits, vacances et photos

Tag(s) associé(s) : ,

MON PETIT COIN DE PARADIS … SUITE 18   15 comments


Juin 2005

Je n’oublierai point mon attente  sur le banc d’un soir de juin 2004 … Elle fut vaine , mon majordome dont j’avais deviné la silhouette au bord de l’océan ne m’avait offert qu’un cœur de sable.
Ce fut la dernière fois, que je le vis.

Leurs chalets furent mis en vente, le « gourou » désirant, sans doute, un autre lieu plus discret.

Si, j’avais eu un peu d’argent de côté, sûre que cela m ‘aurait tenté. Ils furent très rapidement achetés par des estivants ou des investisseurs bien avisés.

Curieuse, je demandai des nouvelles du majordome à F. Tout ce qu’il savait c’est qu’il était resté, jusqu’à la fin des transactions de vente, dans un appentis de la demeure de « son » maître.

– Au fait, j’oubliais ! voici pour toi.
(Il me tendit une enveloppe légèrement boursoufflée)Il me la confiée juste avant de partir en me disant qu’il aurait aimé te la remettre personnellement.

J’avais hâte à me retrouver seule, sur le banc face à l’océan afin de découvrir le secret de l’enveloppe qui me brûlait les mains. Je la déchirai lentement et en sortis une feuille de papier mauve tendre ainsi qu’un emballage de couleur bleu profond, comme l’océan du soir, contenant un objet. Je fermai les yeux un instant, pris une inspiration profonde et je dépliai la lettre chargée d’une écriture ferme et belle.

 

Numériser0012 (2)141009 juin 200800022008-06-09

     « Je n’oublierai point nos rencontres.Est-ce le hasard  ?

Je vous entends rire en baissant la tête  et penser que le   hasard n’existe pas. Ces quelques moments fugaces mais intenses que la vie a m’offerts j’aurais aimé les prolonger afin d’en apprécier toute  la richesse …

Je garderai gravé dans un coin secret de mon cœur les étoiles que nous avons admirées le dernier soir. Elles resteront notre lien simplement en regardant le ciel …    A vous que je garderai dans mes plus doux souvenirs  voici  un autre lien   … Ce cadeau précieux, que dans votre spontanéité, vous m’aviez offert … J’y ai ajouté quelques reflets d’argent qui brilleront entre vos seins … »

 

C’était tout !  Pas de signature … sinon la chaleur des mots et les perles brillantes dans mes yeux.  Pas besoin de connaître le nom de cet homme il restera à tout jamais dans mon cœur   « le majordome »  Je ne l’oublierai pas de si tôt,  ni la complicité qui, au fil des années, s’était tissée entre nous.

 

J’aurais tant voulu le revoir, reparler avec lui de son enfance, un sujet que nous avions effleuré lors de notre rencontre au soleil couchant …

 

 Il m’avait confié, dans un murmure tremblant …

 

 

Publié 4 août 2014 par josydhoest dans aux amis du net !, je vous invite, Récits, vacances et photos

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :