Archives de la catégorie ‘Etats d’âme !

IMAGECITATION – 32 – » L’OMBRE PASSE MAIS LA LUMIÈRE DEMEURE »   4 comments


Proverbe latin !

Dernière participation à l’image-citation 32 de Gisèle !

 

23122015-DSC_9002

Publicités

Publié 15 septembre 2017 par josydhoest dans Etats d'âme !, Image-citation chez Gisèle, REGARDS

Etat d’âme ….   8 comments


Publié 2 juin 2016 par josydhoest dans Etats d'âme !

La vie …   19 comments


C’est une chose étrange à la fin que le monde

Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit

Ces moments de bonheur ces midis d’incendie

La nuit immense et noire aux déchirures blondes.

Rien n’est si précieux peut-être qu’on le croit

D’autres viennent. Ils ont le cœur que j’ai moi-même

Ils savent toucher l’herbe et dire je vous aime

Et rêver dans le soir où s’éteignent des voix.

D’autres qui referont comme moi le voyage

D’autres qui souriront d’un enfant rencontré

Qui se retourneront pour leur nom murmuré

D’autres qui lèveront les yeux vers les nuages.

II y aura toujours un couple frémissant

Pour qui ce matin-là sera l’aube première

II y aura toujours l’eau le vent la lumière

Rien ne passe après tout si ce n’est le passant.

C’est une chose au fond, que je ne puis comprendre

Cette peur de mourir que les gens ont en eux

Comme si ce n’était pas assez merveilleux

Que le ciel un moment nous ait paru si tendre.

Oui je sais cela peut sembler court un moment

Nous sommes ainsi faits que la joie et la peine

Fuient comme un vin menteur de la coupe trop pleine

Et la mer à nos soifs n’est qu’un commencement.

Mais pourtant malgré tout malgré les temps farouches

Le sac lourd à l’échine et le cœur dévasté

Cet impossible choix d’être et d’avoir été

Et la douleur qui laisse une ride à la bouche.

Malgré la guerre et l’injustice et l’insomnie

Où l’on porte rongeant votre cœur ce renard

L’amertume et Dieu sait si je l’ai pour ma part

Porté comme un enfant volé toute ma vie.

Malgré la méchanceté des gens et les rires

Quand on trébuche et les monstrueuses raisons

Qu’on vous oppose pour vous faire une prison

De ce qu’on aime et de ce qu’on croit un martyre.

Malgré les jours maudits qui sont des puits sans fond

Malgré ces nuits sans fin à regarder la haine

Malgré les ennemis les compagnons de chaînes

Mon Dieu mon Dieu qui ne savent pas ce qu’ils font.

Malgré l’âge et lorsque, soudain le cœur vous flanche

L’entourage prêt à tout croire à donner tort

Indifférent à cette chose qui vous mord

Simple histoire de prendre sur vous sa revanche.

La cruauté générale et les saloperies

Qu’on vous jette on ne sait trop qui faisant école

Malgré ce qu’on a pensé souffert les idées folles

Sans pouvoir soulager d’une injure ou d’un cri.

Cet enfer Malgré tout cauchemars et blessures

Les séparations les deuils les camouflets

Et tout ce qu’on voulait pourtant ce qu’on voulait

De toute sa croyance imbécile à l’azur.

Malgré tout je vous dis que cette vie fut telle

Qu’à qui voudra m’entendre à qui je parle ici

N’ayant plus sur la lèvre un seul mot que merci

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle.

Louis ARAGON
Les yeux et la mémoire – Chant II – 1954 –

Publié 3 mai 2016 par josydhoest dans aux amis du net !, Emotions, Etats d'âme !

REGARDS … MARINS …   22 comments


Un premier regard …..

REGARDS MARINS2

Publié 20 janvier 2016 par josydhoest dans Etats d'âme !, La mer ... et ses délices, REGARDS

IMAGE-CITATION 16 – CHEZ GISELE   21 comments


 

(Je sais j’y ai déjà participé … MAIS,

 en lisant ce très beau texte de Jean-Michel Maulpoix  dans le livre : Histoire de bleu 

 

« …Souvent les hommes restent debout près de la mer : ils regardent le bleu. Ils n’espèrent rien du large, et pourtant demeurent immobiles à le fouiller des yeux, ne sachant guère ce qui les retient là. Peut-être considèrent-ils à ce moment l’énigme de leur propre vie. »

 

Il m’est revenu cet instant d’osmose avec la finitude et l’infini … Cet instant où je n’étais plus … et pourtant tout à la fois …

Je vous confie donc cet espace où, debout, je suis restée immobile  à jouir de cette alchimie dans l’athanor de mon être .. à devenir ce bleu et ces bulles blanches …

_DSC1195104210 juillet 201400542014-07-10

Maintenant que la jeunesse ….   6 comments


Un moment d’émotion … Je la chantais dans ma jeunesse !

Publié 19 septembre 2015 par josydhoest dans Emotions, Etats d'âme !, histoire d'une vie

Tag(s) associé(s) :

Le temps immobilisé !   14 comments


A l’heure où tout paraît dormir,
le bateau, prisonnier, a jeté l’ancre …

A l'heure où tout paraît dormir ... Le bateau, prisonnier, a jeté l'ancre !
Un linceul blanc a recouvert le lac et ses rives

Un linceul blanc a recevouvert le lac et ses rives

Seul le bruit des rames d’un pêcheur égaré

Seul le le bruit des rames d'un pêcheur égaré ...
Et le cri des mouettes réclamant la pitance

Viennent déchirer le silence profond
Entre le ciel et l’eau !

BILLET SUR LE LAC

C’est le lac Blanc, teinté de gris

Espérant les notes d’arc-en-ciel
D’un soleil encore endormi !

C'est le Lac Blanc, teinté de gris ...

Le temps s’est immobilisé, juste,
Entre deux soupirs … entre deux sourires.

viennent déchirer le silence profond entre le ciel et l'eau !

L’ocre, le rose et le nacré pointent le bout du nez,

L'ocre, le rose et le nacré pointent le bout du nez ...

le ciel bleu se mire dans l’eau

et le ciel bleu se mire dans l'eau !
Et le bateau repart vers d’autres escales
Vers l’horizon.

et le bateau repart vers d'autres escales ... vers l'horizon !

Je suis seule sur le pont,
Flottent au loin quelques dentelles…
Sur mes cheveux la rosée perle …
Des larmes de bonheur, sur mon visage froid, ruisselle.

_DSC0111

Publié 15 octobre 2014 par josydhoest dans Etats d'âme !, Récits

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :